ODD & ISO 26000 : la RSE selon Pando

La Responsabilité Sociétale des Entreprises, ou RSE, est définie par Novethic comme “la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable”. Cette définition semble  claire mais reste très vague. Pourquoi ? Car il y a de nombreuses manières pour une entreprise de pratiquer la RSE. Dans cet article, vous découvrirez comment Pando envisage la RSE et sur quels référentiels et méthodes nos experts se basent pour accompagner les entreprises de la Mode à appliquer la RSE.

 

Les 4 piliers de la RSE

La RSE est souvent dissociée en 3 piliers : le social, l’économique et l’écologique, comme dans le schéma ci-dessous.

Chez Pando, nous avons volontairement dissocié l’aspect sociétal (externe à l’entreprise) et social (interne à l’entreprise) car la Mode a de tout temps – et à jamais – eu un rôle majeur sur d’importants sujets sociétaux tels que l’égalité hommes-femmes, l’inclusion des personnes issues de la communauté LGBTI ou plus généralement la lutte contre toutes les discriminations. Cette dissociation est importante à nos yeux et nous avons à cœur de mettre en valeur ce pilier sociétal auprès de nos parties prenantes. Pour Pando, c’est donc à travers ces 4 piliers qu’un acteur de la Mode peut entrer dans le cercle vertueux de la RSE.

Vertueux car engager une démarche RSE c’est faire mieux sur le plan sociétal, social, économique et écologique, dans une démarche valorisante tant pour l’entreprise que pour ses employés, ses partenaires et ses clients. En synthèse, une entreprise qui pratique la RSE va chercher à avoir un impact positif sur la société et l’environnement tout en étant économiquement viable.

 

Objectifs de Développement Durable et ISO 26000

Aujourd’hui pour parler de RSE, il existe 2 référentiels internationaux prédominants : les Objectifs de Développement Durable (ODD) établis par l’ONU d’une part, et la norme ISO 26000 définie par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) d’autre part. Chez Pando, nous nous appuyons sur les deux car ils sont complémentaires et offrent deux perspectives intéressantes.

Signés en 2015 par près de 200 dirigeants mondiaux, les ODD sont des objectifs universels élaborés en vue de relever les défis urgents auxquels notre monde est confronté sur le plan écologique, politique et économique. C’est un appel impérieux à pousser le monde sur la voie d’un développement plus durable, qui coïncide avec un autre accord historique : la COP21 ou la conférence de Paris sur les changements climatiques. 

Sur les 17 ODD existants, nous considérons que notre industrie a un rôle à jouer sur 9 d’entre eux :

  • ODD #1 : Pas de pauvreté.
  • ODD #5 : Égalité entre les sexes.
  • ODD #6 : Eau propre et assainissement.
  • ODD #8 : Travail décent et croissance économique.
  • ODD #10 : Inégalités réduites.
  • ODD #12 : Consommation et production responsables.
  • ODD #13: Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  • ODD #14 : Vie aquatique.
  • ODD #15 : Vie terrestre.

 

 

Nous conseillons aux entreprises de la Mode d’intégrer tout ou partie de ces  9 objectifs dans leur stratégie RSE, et les bénéfices sont multiples : ils représentent un langage commun, universel, pédagogique et motivant pour fédérer ses parties prenantes ; c’est aussi un outil très utile pour son côté analytique car il est important pour une entreprise de quantifier, mesurer et justifier son impact.

De son côté, l’ISO 26000 est un ensemble de directives pour les entreprises et organisations qui s’engagent à opérer de manière socialement responsable et respectueuse de l’environnement. Non seulement l’ISO 26000 indique la bonne ligne de conduite à suivre,  elle permet en plus d’évaluer l’engagement des organisations en faveur du développement durable ainsi que leur performance globale. Notre cofondatrice Laëtitia Hugé a suivi la formation certifiante de l’AFNOR sur l’ISO 26000 lui permettant de devenir “Responsable développement durable et responsabilité sociétale”. L’ISO 26000 est à appréhender comme un guide et une méthodologie qui doit être constamment en tête à l’heure d’aborder la RSE.

Ce qui est très important car l’ISO 26000 tout comme les ODD ne sont pas spécifiques à la Mode. La valeur ajoutée de Pando est donc de les filtrer, en gardant ce qui est important pour notre industrie, et de les restituer auprès des acteurs de la filière que nous accompagnons. En d’autres termes, notre rôle est celui d’un catalyseur, accélérant le passage vers la durabilité pour les entreprises de la Mode.

Conclusion

 

Vous en savez maintenant un peu plus sur la RSE et sur la manière dont Pando l’envisage. Il est important d’avoir une vision à 360° de la RSE en intégrant les aspects sociétaux, sociaux, économiques et environnementaux de son activité et de son impact. Les ODD et ISO 26000 sont les référentiels faisant foi en matière de RSE. Ils ont été établis par des instances internationales très sérieuses et représentent pour Pando des outils permettant d’aider les entreprises de la Mode à avoir une démarche durable, respectueuse des hommes et de l’environnement.

 

You have Successfully Subscribed!

Essayez sans engagement

Offre Découvrir

Offre Pando

Nous vous remercions pour votre demande et nous vous contactons dans les meilleurs délais pour finaliser votre inscription.

X